Catégories
Non classé

AG 2 : Humans Rights Comitee

Après un début un peu timide (sur place et en distanciel), les délégués du comité anglais, d’abord quelque peu réservés, ont vite gagné en aisance et en assurance tandis que l’atmosphère se détendait pendant la première session de lobbying. Très vite, la bonne humeur s’est installée, les esprits se sont échauffés, les idées ont fusé et les alliances se sont formées. Tous les élèves ont usé de leurs qualités oratoires, de leur force de persuasion et d’argumentation pour rallier les autres délégations à leur cause.
Chacun a pris très à cœur son rôle et c’est dans cette ambiance bienveillante que les élèves ont débattu sur le thème de la protection des droits de l’Homme dans l’ère de l’intelligence artificielle et d’internet. Des
rivalités sont vite apparues, allant de pair avec les alliances, tout en gardant un esprit bon enfant. Nous avons été témoins d’ententes improbables, d’un bras de fer entre Chine et USA, et noter l’importante participation des délégations des Etats-Unis, de l’Inde, du Royaume-Uni et de la Chine. Les élèves ont pu assister à une intervention très enrichissante de Juan Manuel, un professionnel mexicain de l’IA. Des imprévus se sont ajoutés aux difficultés déjà causées par le distanciel : au milieu des problèmes de connexion, d’audio et de vidéo, la facilitatrice Clémence Villermet a dû quitter la conférence. Nous la remercions pour son travail admirable et lui envoyons tout notre soutien. Un grand merci également à Thomas Pascouau, de l’équipe Presse, qui a pris la relève spontanément malgré les importantes responsabilités qu’implique ce rôle. Félicitations par ailleurs à Donna Younes, la présidente du comité, qui a su gérer toutes ces complications et fait le chef d’orchestre avec un sang-froid remarquable. Et
finalement, merci aux élèves des lycées NDV, Termier et Philippine Duchesne présents par visioconférence pour leur patience face à tous ces contretemps. Le distanciel ne les a pas empêchés de participer, négocier activement, communiquer (par des appels et des messages pendant les sessions de lobbying) et de créer des liens avec les autres. Les délégations de groupe mises en place cette année ont également aidé les élèves à se sentir plus à l’aise.
Pour le comité anglais, ces deux jours de débat se sont conclus par la production de deux résolutions dans la bonne ambiance et ont été une expérience enrichissante pour tout le monde. « Une expérience très enrichissante, avec de bonnes personnes, je suis très heureuse d’avoir choisi
cet atelier et ce comité. C’était jovial, agréable et ça m’a permis d’améliorer mon anglais ! » – Alice Formosa, délégation du Japon. « On s’est beaucoup amusé dans mon comité et avec les personnes en visio, beaucoup de blagues et un débat actif, je suis très contente, ça a marqué ma première et dernière année de MFGNU ! » – Donna Younes, présidente du comité.

Pauline Seon et Elise Poisson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s