Catégories
Non classé

Une référente du comité collégien au top : Interview de Mme Mongellaz

Ce samedi 27 février 2021, nous nous retrouvons en compagnie de Mme Mongelaz,
professeure au collège et au lycée de l’Externat Notre-Dame ainsi que professeure référente
du comité collégien au cours de cette 9 ème édition du MFGNU. Nous soulèverons alors
certaines questions afin de comprendre les motivations de la professeure, mais aussi la
manière dont se déroule son comité.
Presse : Bonjour Madame ! Est-ce que le poste de professeure référente vous plaît et est-ce
une bonne expérience ?
Mme Mongelaz : C’est en effet une très bonne expérience permettant d’ouvrir les
pratiques et contribue également à la formation des collégiens à devenir de futurs délégués.
Par ceci, les jeunes diplomates peuvent comprendre le fonctionnement du MFGNU et sont,
d’une certaine manière, moulés par cette incroyable expérience.
Presse : Et pourquoi avoir choisi spécifiquement le comité collégien ?
Mme Mongelaz : Ce comité est caractérisé comme une antenne à part et permet de
garder une grande indépendance au niveau du planning. Cette possibilité d’organisation
unique, bien que reliée au MFGNU, est ce qui me plaît particulièrement et nous avons notre
propre problématique. Le fonctionnement du comité est en effet particulier car les délégués
sont débutants, de nombreuses choses sont à leur apprendre, ce qui requiert un temps de
formation établit par un calendrier différent de celui des autres comités, et la problématique
est adaptée à leur niveau.
Presse : Les débats entre délégués sont-ils fructueux et fortement animés ?
Mme Mongelaz : Les 3 ème sont incroyables, ils se prennent très vite au jeu et ce qui
m’anime dans ce projet est le fait que ces jeunes, suite à cet évènement, disposeront d’une
plus grande confiance en eux et seront alors plus matures. Aucun jugement, aucune note
n’est attribuée ; ce qui permet une meilleure participation à l’oral. Les erreurs font en effet
partie du jeu, mais ce n’est pas un problème, celles-ci permettent de se reprendre et de
gagner en expérience. Voir cette évolution parmi ces jeunes que j’encadre au collège est
effectivement formidable car ceci se remarque tout de suite et le changement est opérant
entre la période avant et après la conférence. En classe, les élèves développent une
compétence orale de pointe et les fruits de cette conférence permettent une aisance de
communication orale d’autant plus affinée.
Presse : Comment faites-vous le lien entre votre matière et le comité du MFGNU que vous
encadrez ?
Mme Mongelaz : Plusieurs sujets sont proposés à la présidence du comité collégien et
parmi ces derniers, nous pouvons retrouver des thématiques intimement reliées au

programme que les élèves suivent au cours de la 3 ème voire de 4 ème . Ils choisissent donc ce
qu’ils préfèrent et le sujet choisi est forcément en lien avec l’histoire-géo/EMC, se
caractérisant comme accessible par tous. Des sujets explosifs comme ceux en lien avec la
Syrie ne peuvent être abordés par les élèves, car complexes et difficilement résorbables.
C’est pourquoi le sujet choisi en lien avec ma matière doit être abordable et rattaché au
programme afin que les élèves puissent s’exprimer à leur hauteur et à leur niveau.
Presse : Merci énormément pour ces réponses et une excellente continuation !

Julie Lasry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s